admin juin - 22 - 2010 ArtistesADD COMMENTS



Kurt Azesberger by Fischerlehner




Kurt Azesberger obtient tout jeune sa première formation musicale en tant qu’alto au sein du chœur de jeunes chanteurs de l’abbaye de Saint-Florian en Autriche ; il étudie ensuite auprès de Hilde Rössl-Majdan, Kurt Equiluz et Peter Schreier.



Ses concerts l’ont mené sur les principales scènes européennes, où il s’est notamment fait remarquer en tant qu’évangéliste dans les Passions de Bach. La musique du XXe siècle constitue également une part importante de son activité, ainsi que les récitals de lieder, auxquels il voue sa préférence.
Dans le domaine de l’opéra, on a pu l’entendre récemment dans les rôles de Titus (La Clémence de Titus), Egisthe (Elektra), Mime (L’Or du Rhin), et dans Ich, Hiob de Thomas Daniel Schlees, auquel il a pris part dans le rôle titre lors de la création.



Kurt Azesberger a participé à divers enregistrements, dont Das Buch mit den sieben Siegeln par le Wiener Musikverein sous la direction de Horst Stein, des cantates profanes de Bach et Croesus de Keiser sous la direction de René Jacobs, Lazare de Schubert avec Helmuth Rilling, L’Échelle de Jacob de Schoenberg avec Eliahu Inbal, les messes brèves de Mozart avec Nikolaus Harnoncourt et la Messe du couronnement avec Leopold Hager.

Leave a Reply

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ce blog est mis en ligne à l occasion de la parution de La Flûte Enchantée de Mozart, dans la version de René Jacobs, qui paraitra le 7 octobre chez harmonia mundi. Découvrez le, nous serons très heureux de lire vos commentaires !