admin juin - 2 - 2010 ArtistesADD COMMENTS






Joachim Buhrmann étudie la musique d’église, puis le chant auprès de Melinda Paulsen. Pendant ses études, il prend déjà part à des productions universitaires d’opéras et d’oratorios. Au théâtre de Francfort il interprète une partie composée par lui dans le cadre d’une mise en scène du Faust de Goethe. Puis il se perfectionne dans le cadre de nombreuses masterclasses, entre autres auprès de Cornelius Reid, Ruth Ziesak et Rudolf Piernay.
Parallèlement à son activité au sein des chœurs des radios Bavaroise, de l’Allemagne de l’Ouest et de l’Allemagne du Nord, Joachim Buhrmann se consacre également à la musique contemporaine. À ce titre, il s’est produit en tant que soliste au festival d’Édimbourg avec l’Orchestre symphonique de Bamberg sous la direction de Jonathan Nott, prenait part au portrait de Helmut Lachenmann par Hans Zender et le Klangforum Wien, et faisait ses débuts au Staatsoper de Berlin dans Moïse et Aaron de Schoenberg sous la direction de Daniel Barenboim.


Engagé au RIAS Kammerchor en 2005, Joachim Buhrmann continue cependant de se produire en soliste, ainsi récemment dans Idomeneo avec René Jacobs. Il a travaillé aussi régulièrement avec Michael Gielen, Marcello Viotti, James Levine, Richard Hickox et Lorin Maazel.

Leave a Reply

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ce blog est mis en ligne à l occasion de la parution de La Flûte Enchantée de Mozart, dans la version de René Jacobs, qui paraitra le 7 octobre chez harmonia mundi. Découvrez le, nous serons très heureux de lire vos commentaires !