admin juillet - 2 - 2010 Episodes1 COMMENT






Sachez que Tamino et Papageno ne sont pas arrivés au bout des épreuves que Sarastro leur a réservées afin de les purifier. De son côté, Pamina continue d’endurer les avances de Monostatos. Survient sa mère, la Reine de la nuit : elle ne vient nullement la délivrer mais, animée d’une indicible fureur, la charge d’une terrible mission : poignarder Sarastro et lui dérober le disque solaire…




Ecoutez l’extrait :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.




La rage de l’Enfer me dévore le coeur,
Mort, désespoir, de leurs flammes m’encerclent !
Si par toi Sarastro n’est point frappé à mort,
Non, plus jamais tu ne seras ma fille.

À jamais sois proscrite, à jamais reniée,
Et que les liens du sang soient à jamais brisés,
Si Sarastro à tes coups ne succombe !
Entendez, dieux vengeurs, le serment d’une mère !





L’éclairage de RENÉ JACOBS

« Dans notre version, les coloratures staccato de l’air de vengeance de la Reine de la nuit sont chantées sur le “e” de “nimmermehr”, comme le demandait Mozart. La “tradition” a longtemps voulu que les cantatrices remplacent ce “e” par un “ah”, certes plus aisé à chanter, mais totalement dénué de sens et surtout bien moins démoniaque.
Pour un enregistrement, une pièce de théâtre avec musique doit se transformer en pièce “radiophonique” avec musique. C’est un défi passionnant que de rendre les dialogues aussi vivants, aussi variés que possible, afin que lors de l’écoute, l’auditeur n’ait pas envie de se saisir de sa télécommande pour passer d’un numéro musical à l’autre. Il fallait créer une unité naturelle entre les dialogues parlés et les airs ou les ensembles chantés. Cela supposait que les chanteurs soient capables, sans la moindre gêne, de garder parfois un peu de leur timbre chanté en parlant…



Le PODCAST:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


One Response to “7: Une reine en colère”

    ELINCK
    octobre 7th, 2010 at 8 h 05 min

    J’ai commandé les disques et je suis certain qu’il m’apporteront autant de plaisir que les extraits que vous avez mis sur le net. J’ai eu l’occasion d’écouter le Maître René Jacobs in vivo. Mais il a tellement de succès qu’il est extrêmement difficile d’avoir des places. Comme les oeuvres ne sont souvent jouées qu’une fois, on ne peut avoir que des regrets. D’autre part, les concerts publics auxquels j’ai eu la grande chance d’assister (Saül et Messiah de Haendel), lorsqu’ils sont repris en CD n’ont pas ls mêmes interprètes. C’est dommage pour le souvenir, pas nécessairement pour la qualité de l’interprétation.
    Je suis impatient que La Flute m’enchante.

Leave a Reply

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ce blog est mis en ligne à l occasion de la parution de La Flûte Enchantée de Mozart, dans la version de René Jacobs, qui paraitra le 7 octobre chez harmonia mundi. Découvrez le, nous serons très heureux de lire vos commentaires !