Le coffret



Cet enregistrement représente pour René Jacobs une forme d’aboutissement mozartien : après la découverte d’une autre façon de considérer la « trilogie Da Ponte » et un regard profondément renouvelé de deux « seria » (Idomeneo et La Clémence de Titus), il s’est attaché à conjuguer la multitude de points de vue exposés plus ou moins sensiblement dans cette Flûte, bien au-delà des seuls rites maçonniques et du mélange de genres théâtraux. L’œuvre la plus « nocturne » de Mozart s’éclaire alors comme par… enchantement !


La distribution :

Tamino Daniel Behle, tenor
Pamina Marlis Petersen, soprano
Papageno Daniel Schmutzhard, baryton
Papagena Sunhae Im, soprano
Königin der Nacht Anna-Kristiina Kaappola, soprano
Sarastro Marcos Fink, baryton-basse
Monostatos Kurt Azesberger, tenor
Erste Dame Inga Kalna, soprano
Zweite Dame Anna Grevelius, mezzo-soprano
Dritte Dame Isabelle Druet, mezzo-soprano
Sprecher Konstantin Wolff, baryton-basse
2 Priester Joachim Buhrmann, Konstantin Wolff
2 Geharnischte Magnus Staveland, Konstantin Wolff
3 Knaben Alois Mühlbacher, 1. Knabe
Christoph Schlögl, 2. Knabe
Philipp Pötzlberger, 3. Knabe
(Choeur d’enfant de Saint-Florian)
3 Sklaven René Möller, Clemens-Maria Nuszbaumer, Christian Koch









































Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ce blog est mis en ligne à l occasion de la parution de La Flûte Enchantée de Mozart, dans la version de René Jacobs, qui paraitra le 7 octobre chez harmonia mundi. Découvrez le, nous serons très heureux de lire vos commentaires !